L’acérola : un fruit qui renferme de nombreux éléments nutritifs

L’acérola : un fruit qui renferme de nombreux éléments nutritifs

 

Consommé depuis des siècles sous sa forme naturelle par les Indiens d’Amazonie, l’acérola aidait à lutter contre des troubles digestifs et hépatiques. Les Conquistadors espagnols ont découvert ses vertus au XVIe siècle et lui ont donné le nom d’acérola.

L’acérola c’est quoi ?

C’est une petite baie comestible, provenant de l’acérolier, originaire d’Amérique latine et des Antilles. Ce fruit, acidulé et de couleur rouge vif, s’apparente à une cerise ce qui lui vaut également les noms de « cerise des Barbades » et « cerise des Antilles ».
L’acérola est de plus en plus utilisé dans les produits alimentaires car il est considéré comme un « superfruit ».

 

Un cocktail de vitamines, de minéraux et d’antioxydants

Un fruit riche en vitamines
Les baies d’acérola sont une source naturelle de vitamine C avec des teneurs de 1 à 2 g pour 100 g de pulpe crue. C’est 20 à 40 fois plus que dans une orange ! A titre de comparaison, selon l'Anses1, les RNP2 pour la vitamine C sont de 110 mg/jour pour un adulte.
En plus d’être abondante dans le fruit, la vitamine C est particulièrement bien assimilée par l’organisme grâce à la présence de flavonoïdes. La vitamine C n’étant pas synthétisée par l’organisme, l’acérola en est une source très intéressante pour bénéficier de ses effets antioxydants, anti-inflammatoires, antibactériens et antifongiques.
L’acérola contient d’autres vitamines en teneurs non négligeables : c’est le cas des vitamines du groupe (B1, B2, B3 et B5) et de la vitamine A, connue pour ses effets favorables sur la vision et le système immunitaire.


Un fruit riche en minéraux
L’acérola est également une très bonne source de minéraux et en particulier de fer, de magnésium, de potassium, de phosphore et de calcium. Cette abondance en fait un fruit traditionnellement utilisé pour ses propriétés reminéralisantes.
Autre atout, l’absorption du fer est facilitée par la présence de vitamine C.


Un fruit riche en antioxydants
Sa forte teneur en flavonoïdes et caroténoïdes (bêta-carotène qui est un précurseur de la vitamine A) lui confère d’intéressantes propriétés antioxydantes notamment pour lutter contre le vieillissement cellulaire et minimiser les effets des radicaux libres. Ils agissent en synergie avec la vitamine C.

 

Comment est-elle consommée ?

Souvent conseillée en cure, notamment en période d’hiver pour lutter contre la fatigue, les microbes et les virus, on la retrouve sous forme de jus, de poudre, de comprimés ou gélules. En effet, son goût très acide rend difficile sa consommation sous forme de fruit entier. 

Les baies d’acérola sont également très intéressantes pour les sportifs grâce à leurs propriétés antioxydantes et immunostimulantes.

 

Et les produits Kriss‑Laure ?

Tous les produits Kriss‑Laure contiennent de l’acérola sous forme de jus concentré d’acérola enrichi en vitamine C naturelle.


1Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail
2Références Nutritionnelles pour la Population (anciennement ANC : apports nutritionnels conseillés)